Avant-propos

Odile Billoret-Bourdy et Michel Guérin

Cet ouvrage est constitué par les actes du colloque qui a eu lieu les 10,11 et 12 septembre 2009 à l’Institut d’études politiques d’Aix-en-Provence. Le comité d’organisation du colloque, composé du musée Granet, de l’Université de Provence (Lésa), des amis du musée Granet et de la société Paul Cezanne entendait faire écho à l’exposition « Picasso-Cezanne » présentée au musée Granet du 25 mai au 27 septembre 2009. Les travaux ouverts par Bruno Ely, conservateur en chef du patrimoine, directeur du musée Granet.

Les études qu’on va lire apportent des éclairages d’universitaires, philosophes ou historiens de l’art, et de conservateurs de musée sur la filiation artistique entre Picasso et Cezanne

.

Cezanne meurt en 1906, après avoir mis beaucoup de temps à convaincre ses contemporains de l’importance de son entreprise. Loin des lieux où s’abritent les élégances et se décernent les rangs, il poursuit obstinément son œuvre de réalisation (des « sensations colorantes »), écrivant à son fils, peu avant sa fin, que la nature est trop grand maître pour être jamais égalée.

Pablo Picasso, Baigneur, Cannes,1961, feuille de métal découpée pliée et peinte, 52x22x23cm
Première de couverture

La première rétrospective de l’œuvre a lieu à Paris en octobre 1907. R.M. Rilke la visite, fasciné, et remet un séjour à Venise pour la voir et la revoir. 1907 est aussi l’année des Demoiselles d’Avignon de Picasso qu’Apollinaire louera dans ses peintres cubistes comme « le nouvel homme » de l’art, inventant la « peinture pure », dotant notre univers mental d’une « quatrième dimension ». Le poète mentionne honorablement Cezanne ; mais c’est pour ce diable de « Malaguêgne » qu’il s’enthousiasme.

L’artiste aixois qui n’était pas au centre du jeu (à en croire ne serait-ce que Zola) retentit, pour la génération suivante comme une sorte d’oracle qui va commander l’art moderne. C’est le sens du mot de Picasso : « Cezanne, notre père à tous ».

Quelle filiation relie donc ces deux artistes, certes majeurs, mais ô combien différents, voire, sous maints aspects, opposés ? Cette question fait l’objet des études ici rassemblées.

Quatrième de couverture du livre: Picasso Cezanne Quelle filiation?

Catégories : Publications